La classe combinée 2 - vignette

La classe combinée – 2e partie

Classe multi-niveaux – trucs et astuces

La classe combinée 2e partie

Mais avant, pour lire la 1re partie de ma série sur la classe combinée, où je parle de la formation des groupes et des mathématiques, clique ici. Voici donc la classe combinée 2e partie avec le français pour la lecture et l’écriture :

2 enfants entrain de lire

3 - Lecture

en classe combinée 2e partie

Pour la lecture, j’avoue que c’est plus complexe en classe combinée. Mieux vaut ne pas avoir de cahiers d’activités, spécialement pour les élèves de 1re année.

Pour l’apprentissage de la lecture, j’utilise (en combiné ou pas) la méthode Apprendre à lire à 2, fait par l’UQAM. Il faut cependant avoir une formation d’une journée pour pouvoir l’utiliser. Mais je t’avoue que je l’utilise à ma façon. C’est du matériel  vraiment génial, car il respecte une progression. C’est-à-dire que tous les mots et les syllabes lus dans une page, on été vus dans la page du jour ou les précédentes. Pas de surprise, pas de mots à décoder qu’ils n’ont pas vus ou pratiqués.

La progression n’est pas trop rapide non plus. Ce que je fais  différemment, c’est que j’utilise les élèves de 5e ou 6e année pour faire le partenaire de lecture. Donc l’élève de 1re année lit au grand et le grand peut l’aider avec l’auto-correction. Si l’enfant a oublié un mot ou un son, il peut utiliser un signet. Avec des élèves de 2e année forts, on peut pairer un élève de 1re année avec un de 2e année. Il y a aussi une version du même matériel pour 2e année. Ainsi, l’élève de 1re lit au 2e année son cahier et l’élève de 2e lit le sien à l’élève de 1re.

J’ai créé un signet pour aider avec l’auto-correction. Tu peux le télécharger GRATUITEMENT ici.

Les enfants adorent cette période de 10-15 minutes. Je valide un horaire avec l’autre enseignant. C’est souvent en entrant le matin / midi ou avant / après une récréation. Les grands apprécient aussi ce moment de tutorat. Comme la pandémie se termine, on va pouvoir recommencer les partenariats entre classes.

J’ai aussi créé un Cahier de lecture pour consolider les apprentissages en classe. Le cahier de lecture suit la même progression que Apprendre à lire à 2.

enfants qui écrivent

4 - écrire

en classe combinée 2e partie

Pour ce qui est de l’écriture, je dirais que c’est la partie la plus facile à combiner, car la différenciation est facile, même si les faire écrire n’est pas toujours évident. Je me sers d’album pour enfants, d’images « surchargées » que j’ai trouvé sur Pinterest ou de thèmes en lien avec les fêtes et les saisons.

Comme l’écriture au 1er cycle reste quand même un défi de taille, je travaille beaucoup le goût d’écrire chez l’élève. Par exemple, je demande aux enfants d’écrire les mots qu’ils ignorent avec les sons qu’ils connaissent. L’image mentale que j’utilise est d’écrire pour les oreilles. S’ils ne connaissent pas le son, ils le sautent.

En première année, ça simplifie beaucoup les choses et les enfants se permettent d’écrire des phrases et même des histoires plus spontanément. Pour les 2e année, je leur demande aussi d’écrire aux sons, mais ils doivent aussi vérifier et « corriger » les mots appris / les mots fréquents. Comme le but est de leur donner le goût d’écrire, je n’insiste pas trop sur l’orthographe si l’enfant est débutant ou si il est en difficulté.

J’ai aussi développé un livret pour la structure de phrase en lien avec La grammaire de la phrase 3D. J’ai appelé mon livret : le Bâtisseur de phrases.

En classe combinée, lorsque j’utilise la version sans mot (vide) du Bâtisseur, je trouve les mots à inscrire avec les enfants via le TNI. Je laisse les 2e année remplir leur livret, et pour les 1re année, j’écris moi-même les mots dans leur Bâtisseur et je leur donne ensuite, la version déjà écrite. Donc, la 1re période / journée, on trouve les mots, puis la 2e période / journée, on peut commencer l’activité d’écrire.

Avec les versions thématiques du Bâtisseur de phrases, on peut simplement ajouter des mots avec les 2e et le laisser tel quel pour les 1re année ou faire la même chose qu’avec le livret sans mots.

Au fil de l’année, les élèves de 1re année seront capables d’ajouter et recopier les mots par eux-mêmes.

J’ai aussi une grille d’aide à l’évaluation qui peut vous permettre de garder des traces sans trop d’efforts et sans la lourdeur d’une activité formelle d’écriture.

Lorsque je fais une activité d’écriture, je donne un défi aux enfants, par exemple : aujourd’hui, on fait un effort pour mettre son point et sa majuscule. Ainsi, je peux noter seulement ces compétences-là. L’activité suivante, je choisis alors de noter une autre compétence.

Si tu as des questions ou des commentaires, n’hésite pas à m’écrire plus bas ou sur Facebook et Instagram.

Voici les liens en un coup d'oeil :

La suite dans le prochain article!

Madame Pascale

Si tu as aimé l’article, tu peux le partager…

image pinterest

Laisser un commentaire

D'autres articles...

100 écrit avec 100 jetons

Le 100e jour d’école

Les 100 jours en 1re année : activités faites en classe pour célébrer le 100e jour d’école avec les élèves. Ateliers de manipulation, histoire… Des activités pour favoriser la consolidation du sens du nombre.

Aller lire l'article »

C'est moi, Pascale

J’aide les enseignantes en créant du matériel pédagogique logique et cohérent, qui répond à la vraie vie en classe, afin qu’elles n’aient pas besoin de le créer et ainsi avoir plus de temps pour faire autre chose.

Pour en apprendre plus sur moi et sur comment je peux t’aider, clique sur moi.

Inscris-toi pour recevoir…